Portrait de David EYME Directeur Associé de Kaizen Marketing

Peux-tu nous expliquer ton parcours en quelques mots ?
J’ai récemment repris un MBA spécialisé dans l’accélération et le financement des startups à HEC Paris, qui m’aide dans la gestion des entreprises que j’ai développées avec mon associé.
En 2005, j’ai monté ma première structure, spécialisée dans l’acquisition de trafic, qui a évolué par la suite en mode agence, Kaizen Marketing, dans le but d’aider nos clients à développer leurs ventes. Puis avec Kaizen Developments, nous nous sommes spécialisés dans la création et l’optimisation de sites internet. Plus récemment, avec Affilae, nous développons et commercialisons une plateforme d’affiliation. Au fil des années, nous avons progressivement évolué et complété notre offre de service pour couvrir de plus en plus de problématiques liées au webmarketing. Enfin avec Kaizen Invest, nous investissons également dans certaines startups.
Pourquoi as-tu intégré 2AM et que cela apporte-t-il à ton entreprise ?
Je suis tellement spécialisé dans le digital que j’aimerais me confronter à ce qui se fait ailleurs. Cela m’apporterait une autre vision, pour mieux comprendre les logiques sous-jacentes. C’est ce que je recherche en étant chez 2AM.
Comment vois-tu le marketing de demain ?
J’aimerais tenter de réconcilier le on-line et le off-line. C’est une problématique d’emmener les clients en magasin aujourd’hui. Comment mesure-t-on l’impact d’une affiche 4×3 ? Je pense que le tracking est un élément du marketing de demain qui va se développer, une véritable source d’information à prendre en compte.
A qui recommandes-tu 2AM ?
Je recommande 2AM à des annonceurs ouverts, qui souhaitent partager et élargir leurs connaissances en marketing.
Si tu étais… et pourquoi ?
– Une marque ? Michel & Augsutin, pour leur audace de se lancer dans un secteur industriel avec une stratégie aussi décalée à l’ambiance start-up.
– Un plat ? Je suis très gourmand alors je dirais qu’au-delà d’un plat, je retiens le moment : un poisson grillé les pieds dans le sable à l’autre bout du monde
– Un produit ? Lego ou Kapla, j’y ai beaucoup joué petit, c’est un jeu intemporel, avec un fort capital sympathie et qui n’a pas de limite en termes de création. C’est aussi un jeu qui perdure dans le temps, même aujourd’hui dans un monde où tout est sur tablette !
– Un rêve ? Profiter du moment présent tout simplement ! Je ne suis pas rêveur, je voudrais juste avoir un maximum de temps pour faire tout ce que je veux réaliser.